DEGUSTATION ET CONSERVATION

Dégustation :

Si vous dégustez de bons chocolats, faites-le dans de bonnes conditions, et commencez d’abord par prendre votre temps. Détendez-vous. Ouvrez la boîte. Regardez cette palette de formes, de couleurs, de textures. Sentez également l’odeur franche, qui, à l’ouverture de la boîte, a commencé à envahir l’espace, et laissez monter l’envie. Laissez-vous surprendre, et choisissez un chocolat au hasard ou laissez-vous guider par le descriptif, contenu dans la boîte.

Croquez le chocolat en deux pour voir le détail de son intérieur, et dégustez-le comme bon vous semble : mastiquez-le pour en apprécier sa texture et déployer au mieux tous ses arômes, ou laissez le fondre patiemment. Respirez, pour faire passer les arômes jusqu'à votre odorat. Et laissez le chocolat vous raconter son histoire.

La température de dégustation est très importante pour pouvoir ressentir au mieux les arômes et les textures du chocolat. Elle se situe aux alentours de 18 à 20°C.

Pour pleinement apprécier le chocolat, je vous conseille de le déguster lorsque vous avez encore faim. Il peut très bien se déguster avant un repas, où les sens du goût et de l’odorat sont vraiment en éveil, et où les sensations seront les plus intenses. Traditionnellement, il accompagne une fin de repas avec le café, mais attention de ne pas avoir mangé trop riche auparavant. Entre deux chocolats, un simple verre d’eau est la boisson idéale pour bien ressentir deux parfums différents.

Déguster du chocolat

Conservation :

Dégustez les chocolats le plus vite possible après leur achat : plus un chocolat est de fabrication récente, plus il procure des sensations d’onctuosité et de fondant.

Evitez de conserver le chocolat au réfrigérateur. Placez-le plutôt à une température raisonnable (de 16°C à 18°C). Prenez garde à l’humidité. C’est sa plus grande ennemie. Si le chocolat a été conservé dans un endroit très frais, laissez-le bien dans sa boîte fermée jusqu'à ce qu’il soit à la même température que la pièce, afin d’éviter tout risque de condensation. Lorsqu’il y a un trop grand écart de température entre les chocolats froids et l’atmosphère ambiante, de la condensation se dépose sur le chocolat, et cette eau vient dissoudre le sucre contenu dans le chocolat. Il se forme alors en surface, une pellicule collante qui va avoir du mal à sécher. Quand toute l’eau se sera évaporée, ce sirop va cristalliser sous la forme de cristaux microscopiques, qui vont laisser à la surface, un léger voile blanc. Ce n’est que du sucre mais c’est nettement moins appétissant. D’où l’importance de garder la boîte de chocolats bien fermée.

Les arômes du chocolat sont très volatiles. C’est pourquoi il faut absolument les protéger en les gardant dans leur emballage d’origine, que l’on prendra soin de bien refermer entre chaque dégustation, pour éviter de déguster un produit éventé. Pire encore, le chocolat capte très bien les odeurs, ce qui lui confère alors des goûts parasites. Ne le placez donc pas à proximité de produits, ou d’aliments odorants qui, pourraient altérer sa saveur : odeur de tabac, de cuisine, parfums et odeurs fortes, ainsi que tous les aliments aux parfums puissants, tels que l’ail, le poisson, le fromage….

Pour conserver au mieux le chocolat, il suffit souvent de pas grand chose : une simple feuille d’aluminium bien enveloppante sera la meilleure des protections. Elle forme une barrière parfaitement étanche aux arômes qui voudraient rentrer ou sortir. La boîte métallique à biscuits est parfaite aussi.
Comme malheureusement le chocolat ne se bonifiera jamais comme du bon vin, le mieux est encore de le manger sans plus attendre.

Conserver le chocolat

Achat :

N’achetez pas les chocolats à la va-vite et n’importe où, mais au contraire, adressez-vous toujours à des spécialistes. Gardez bien les adresses qui vous ont plu.

Optez pour un assortiment complet, quand les chocolats sont destinés à être offerts. Les personnes à qui on a fait le choix d’offrir un assortiment plus restreint (car on offre souvent les chocolats que l’on préfère) se disent souvent déçues de ne pas avoir goûté à l’ensemble de la gamme. On a chacun ses préférés, mais ce ne sont pas forcément les mêmes.
N’ayez pas les yeux plus gros que le ventre, en vous disant qu’il faut mieux faire une bonne provision et avoir du chocolat pour un bon moment. Privilégiez la fraîcheur et venez plutôt nous voir régulièrement. Le chocolat, lorsqu’il vient juste d’être acheté, est bien plus savoureux.

Acheter du chocolat